Amistad Europea Universitaria

Mariano Gomà, président de SCCatalana: "Relevons le défi avec bon sens"


En mon nom personnel et au nom de l'Amitié Européenne Universitaire, je partage et je soutiens le MESSAGE DE SÉRÉNITÉ écrit par Mariano Gomà Otero, PRÉSIDENT de SOCIETAT CIVIL CATALANA:

"Comme président de Societat Civil Catalana et au nom de son Conseil d'Administration, je voudrais vous adresser un message de sérénité, dans un moment où la pression sociale est si élevée et où peuvent émerger des sentiments d’angoisse et d’impuissance devant tant de barbarie de la rue. Nous ne devons pas nous laisser emporter par la tentation de succomber devant cette stratégie de confrontation odieuse."

-oOo-

Relevons le défi avec bon sens

par
Mariano Gomà

26 septembre 2017

Chers amis,

Comme vous le savez tous, ces dernières heures, des faits déplorables se produisent avec l’occupation de nos places et de nos rues par le séparatisme, faits convoqués et induits par le propre Govern de la Generalitat dans une stratégie claire de confrontation entre Catalans, en utilisant même un langage belliqueux impropre en démocratie et répréhensible chez n’importe quel dirigeant politique. Cette stratégie met sérieusement en péril la coexistence, en élevant l’état de crispation au maximum, avec l’intention claire de couvrir ce qui dans le fond est son grand échec politique, le fait incontestable que le referendum illégal et illégitime ne va pas pouvoir se tenir.

Comme président de Societat Civil Catalana et au nom de son Conseil d'Administration, je voudrais vous adresser un message de sérénité, dans un moment où la pression sociale est si élevée et où peuvent émerger des sentiments d’angoisse et d’impuissance devant tant de barbarie de la rue. Nous ne devons pas nous laisser emporter par la tentation de succomber devant cette stratégie de confrontation odieuse.

Nous connaissons votre préoccupation et dans de nombreux cas votre intérêt à descendre dans la rue pour manifester que nous aussi sommes catalans et que nous voulons être respectés, mais la haute responsabilité que nous avons en ce moment nous pousse à rejeter les actions qui pourraient être menées dans les rues et les places de nos villes et villages. Nous considérons que l’heure n’est pas à la bravoure mais à l’intelligence, et Societat Civil Catalana ne peut contribuer à cette escalade intéressée de tension et de radicalité qui provoquerait sans aucun doute des dommages de tout type, y compris personnels, ce que nous ne pouvons admettre en aucun cas, en plus d’alimenter en retour la logique de confrontation recherchée par les dirigeants séparatistes.

C’est leur stratégie et nous ne contribuerons pas à leur réussite. Il incombe au Gouvernement et à l’Etat d’intervenir pour éviter plus d’agressions aux droits et libertés de tous.

Je saisis l’occasion pour vous annoncer que Societat Civil Catalana prépare une réponse sereine et responsable au défi séparatiste et que, dans quelques jours et quand la situation politique le permettra, nous vous ferons connaître à tous, avec la conviction que c’est la meilleure façon de contribuer à rétablir la coexistence et la récupération du sens commun, et des institutions de tous et pour tous.

Sans attendre, nous lançons un appel au calme, à la patience et à ne pas nous laisser entraîner dans les dynamiques mises en marche par la Generalitat et les sécessionnistes et qui ne cherchent que la division et la confrontation à des fins fallacieuses.

Merci à tous.

Mariano Gomà, président de Societat Civil Catalana


Opine sobre la noticia con Facebook
Opine sobre la noticia
Normas de etiqueta en los comentarios
Desde PERIODISTA DIGITAL les animamos a cumplir las siguientes normas de comportamiento en sus comentarios:
  • Evite los insultos, palabras soeces, alusiones sexuales, vulgaridades o groseras simplificaciones
  • No sea gratuitamente ofensivo y menos aún injurioso.
  • Los comentarios deben ser pertinentes. Respete el tema planteado en el artículo o aquellos otros que surjan de forma natural en el curso del debate.
  • En Internet es habitual utilizar apodos o 'nicks' en lugar del propio nombre, pero usurpar el de otro lector es una práctica inaceptable.
  • No escriba en MAYÚSCULAS. En el lenguaje de Internet se interpretan como gritos y dificultan la lectura.
Cualquier comentario que no se atenga a estas normas podrá ser borrado y cualquier comentarista que las rompa habitualmente podrá ver cortado su acceso a los comentarios de PERIODISTA DIGITAL.

caracteres
Comentarios

Aún no hay Comentarios para este post...

    Miércoles, 22 de noviembre

    BUSCAR

    Editado por

    Síguenos

    Hemeroteca

    Noviembre 2017
    LMXJVSD
    <<  <   >  >>
      12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    27282930